Un lieu mythique et touristique admirablement situé, un lieu à protéger, à animer et à faire vivre.

Publié le 23 Décembre 2013

Un lieu mythique et touristique admirablement situé, un lieu à protéger, à animer et à faire vivre.
  • Une vitrine sur Meudon.

Des miliers de touristes empruntent chaque année le RER pour aller de la Tour Eiffel au château de Versailles. De ce fait, ils passent devant la colline Rodin. Meudon, à cet emplacement même, possède deux sites touristiques de renommée internationale : Le Musée Rodin et les Carrières.

Il serait donc intéressant d’utiliser l’ensemble de la colline pour constituer un pôle touristique et culturel de renommée nationale, voire internationale, réunissant ces deux entités.

  • Un écomusée de la pierre.

On pourrait y créer un écomusée de la Pierre car plusieurs facteurs concourrent à l’institution d’un tel établissement. On y trouve la pierre depuis son état minéral dans le sol (carrières), son extraction (meulière, argile, craie), son façonnage industriel par une entreprise de construction (Buhr, Ferrier, Gossé), son utilisation par des artisans d’art (Clementi…) et la réalisation artistique finale dans les sculptures de Rodin (plâtres).
De nombreux éléments sont réunis pour faire de ce lieu un site unique :
- Le musée Rodin et les carrières offrent un intérêt scientifique et artistique de stature internationale.
- Le site avec une superbe vue sur Paris et un grand parc à aménager.
- L’entreprise de construction et des artisans d’art.
- Le passage de milliers de touristes à proximité de ce lieu proche d'une gare.

Il ne reste donc plus qu’à aménager cette zone pour intéresser et rendre accessible aux visiteurs tout le potentiel qu’elle posséde.

Visites pédagogiques et scientifiques.

Enseignements théoriques et travaux de recherche en gélologie et en paléontologie (les formations dites de Meudon sont une référence pour les géologues du monde entier ; on touche à la main l’histoire de la terre…) : l’enquête “Un bestiaire dans la craie” publiée dans le Monde du 6 juin 1990 témoigne de l’importance de Meudon dans le domaine des sciences de la terre.

Visites touristiques des carrières guidées, commentées et animées.

Une ouverture au public avec un aménagement à faible coût pour réserver quelques galeries spectaculaires à la visite en les preservant "dans leur jus".

Un parc de sculpture.

Un prolongement des jardins du Musée Rodin à l'exemple d'autres musées comme le parc du Musée Kroller-Muller en Hollande, le Louisiana, museum of modern art, au Danemark, Le parc de sculpture de Santiago au Chili, ou encore les jardins du musée du quai Branly à Paris.

Un lieu de vie et de rencontres.

Avec artistes, artisanat et commerces : librairies, restaurants, cafeteria et comptoir
de vente d'objets dérivés...

APPEL AUX IDEES

Le génie du lieu mérite le meilleur

 

Faisons appel aux plus grands architectes et paysagistes 
pour aménager ce dernier site remarquable de la région parisienne
.

 

 

Apportez-nous vos idées, vos commentaires, votre soutien...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Nous avons encore beaucoup à apprendre de nos régions ce site nous ouvre les yeux sur un lieu si inattendu et tellement plein de richesses qu'il serait dommage de ne pas le faire partager. Le sculpteur Rodin ne s'était pas trompé en installant son atelier d'artiste sur cette colline.Nous avons tous une lourde responsabilité collective envers les futures générations Nous devons tout faire pour leur transmettre intactes ces beautés Bravo !!
Répondre
J
Nous avons eu l'insigne privilège de visiter ces carrières il y a, au bas mot, une trentaine d'années. Déjà à l'époque nous avions été émerveillés par la beauté exceptionnelle de ce lieu. Quand,incidemment , nous avons appris que ce patrimoine original et unique était en danger les bras nous sont tombés. Comment peut-on seulement envisager de porter atteinte à ce lieu rare et merveilleux au nom d’intérêts mercantiles.<br /> Nous vous soutenons dans votre défense courageuse. Votre site devrait permettre à de nombreux meudonnais et autres de mieux connaitre ces carrières et de participer à leur sauvegarde.
Répondre